Pourquoi avons-nous créé ce site ?

La tradition bouddhiste kadampa pratiquée en Occident, et connue sous le nom de la Nouvelle Tradition Kadampa – l’Union Internationale du Bouddhisme Kadampa – a reçu de façon constante et depuis plus de 10 ans des critiques non fondées. Il était alors nécessaire que la vérité soit dite et ce site a pour but de clarifier de nombreuses rumeurs à travers des réponses et des faits cités.

La Nouvelle Tradition kadampa ?

Le bouddhisme kadampa est une présentation qui s’inscrit dans le bouddhisme mahayana. Cette école a été fondée par Atisha, un maître bouddhiste indien remarquable (982-1054).

Que signifie l’adjectif kadampa ?

« Ka » fait référence aux enseignements de Bouddha Shakyamouni. « Dam » fait référence aux enseignements spécifiques que sont les instructions du Lamrim, données par Atisha et appelées « Etapes de la voie de l’illumination ». Cela veut dire que pour un pratiquant kadampa, l’accent est mis sur la mise en pratique des enseignements de Bouddha, dans le but de transformer les actions quotidiennes en la voie de l’éveil. Cette pratique est le développement de l’amour, de la compassion et de la sagesse tel qu’il est expliqué dans le lamrim d’Atisha.

Au 14ème siècle Djé Tsongkhapa a fait s’épanouir la tradition kadampa dans tout le Tibet. Les pratiquants étaient nommés « les nouveaux kadampas ». La Nouvelle Tradition Kadampa (NKT) est une association qui rassemble les centres kadampas du monde entier. Chaque centre a des annexes, ce qui fait qu’aujourd’hui il existe plus de 1200 lieux d’enseignement kadampas. L’inspiration de la Nouvelle Tradition Kadampa vient de l’exemple des maitres bouddhistes kadampa du passé. De nos jours, Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso a fait preuve d’une compassion, d’une sagesse et d’une habileté incroyables pour présenter ces mêmes instructions à notre monde moderne.

Plus d'informations sont disponibles sur www.kadampa.org

Pourquoi une tradition renommée aurait-elle besoin de se défendre ?

Après étude sur tous les articles diffamatoires à propos de la NTK, en particulier publiés sur internet, une des organisations les plus compétentes pour lutter contre la diffamation a conclu « La Nouvelle Tradition Kadampa est une organisation qui mérite respect. Sa réputation a cependant été sévèrement endommagée. »

L’accusation qui est principalement portée est celle disant que les enseignants et les étudiants de la tradition Kadampa pratique le culte d’un esprit mondain, et qu’elle est une secte. Cela va même jusqu’à l’accusation de meurtres. Ces personnes ont même été présentées comme responsables d’aller à l’encontre de la santé ou de la vie des autres. Elles ont été avancées comme responsables de la fièvre aphteuse en Angleterre. Les pratiquants de la Nouvelle tradition kadampa ont même été rejetés des autres organisations tibétaines, ainsi que de forums internet bouddhistes. Ils ont reçu menace et mépris.