Pourquoi avons-nous créé ce site ?

La tradition bouddhiste kadampa pratiquée en Occident, et connue sous le nom de la Nouvelle Tradition Kadampa – l’Union Internationale du Bouddhisme Kadampa – a reçu de façon constante et depuis plus de 10 ans des critiques non fondées. Il était alors nécessaire que la vérité soit dite et ce site a pour but de clarifier de nombreuses rumeurs à travers des réponses et des faits cités.

La Nouvelle Tradition kadampa ?

Le bouddhisme kadampa est une présentation qui s’inscrit dans le bouddhisme mahayana. Cette école a été fondée par Atisha, un maître bouddhiste indien remarquable (982-1054).

Que signifie l’adjectif kadampa ?

« Ka » fait référence aux enseignements de Bouddha Shakyamouni. « Dam » fait référence aux enseignements spécifiques que sont les instructions du Lamrim, données par Atisha et appelées « Etapes de la voie de l’illumination ». Cela veut dire que pour un pratiquant kadampa, l’accent est mis sur la mise en pratique des enseignements de Bouddha, dans le but de transformer les actions quotidiennes en la voie de l’éveil. Cette pratique est le développement de l’amour, de la compassion et de la sagesse tel qu’il est expliqué dans le lamrim d’Atisha.

Au 14ème siècle Djé Tsongkhapa a fait s’épanouir la tradition kadampa dans tout le Tibet. Les pratiquants étaient nommés « les nouveaux kadampas ». La Nouvelle Tradition Kadampa (NKT) est une association qui rassemble les centres kadampas du monde entier. Chaque centre a des annexes, ce qui fait qu’aujourd’hui il existe plus de 1200 lieux d’enseignement kadampas. L’inspiration de la Nouvelle Tradition Kadampa vient de l’exemple des maitres bouddhistes kadampa du passé. De nos jours, Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso a fait preuve d’une compassion, d’une sagesse et d’une habileté incroyables pour présenter ces mêmes instructions à notre monde moderne.

Plus d'informations sont disponibles sur www.kadampa.org

Pourquoi une tradition renommée aurait-elle besoin de se défendre ?

Après étude sur tous les articles diffamatoires à propos de la NTK, en particulier publiés sur internet, une des organisations les plus compétentes pour lutter contre la diffamation a conclu « La Nouvelle Tradition Kadampa est une organisation qui mérite respect. Sa réputation a cependant été sévèrement endommagée. »

L’accusation qui est principalement portée est celle disant que les enseignants et les étudiants de la tradition Kadampa pratique le culte d’un esprit mondain, et qu’elle est une secte. Cela va même jusqu’à l’accusation de meurtres. Ces personnes ont même été présentées comme responsables d’aller à l’encontre de la santé ou de la vie des autres. Elles ont été avancées comme responsables de la fièvre aphteuse en Angleterre. Les pratiquants de la Nouvelle tradition kadampa ont même été rejetés des autres organisations tibétaines, ainsi que de forums internet bouddhistes. Ils ont reçu menace et mépris.

Des locations de salle ont été annulées, des centres vandalisés, des publicités arrachées ou endommagées. Certains pratiquants tibétains portent des médaillons protecteurs, chantent ou font des moudras (gestes de la main), lorsqu'ils rencontrent un kadampa. Ces mêmes commérages et ces insinuations sont répétés encore et encore sur internet, jusqu'à ce que les personnes finissent par le croire. Cela est largement dû au travail acharné de quelques personnes engagées dans cette campagne de diffamation. Ces personnes reconnaissent qu'elles aimeraient que la Nouvelle Tradition Kadampa soit détruite. Des sites internets plagient le nom de la tradition et contiennent des informations diffamatoires, cause de division, malgré que ces informations soient très partiales et aient été prouvées comme étant sans fondement depuis des années.

Toute cette activité est la cause d'un schisme dans la sangha bouddhiste actuelle, en marginalisant et en diabolisant la NKT. Malheureusement, de nombreuses personnes se sentent justifiées dans cette activité, parce qu'ils suivent le Dalaï Lama, qui pour des raisons politiques a été lui-même le premier à propager la plupart de ces rumeurs contre la NKT, en disant par exemple que nous rendons un culte à un esprit, que nous sommes une secte et faisons du mal aux autres. En raison d'une grande loyauté, parfois aveugle, de certains envers le Dalaï Lama, ces rumeurs ont inspiré de la haine envers la NKT et ont pris beaucoup de force. Le Dalaï Lama a une réputation indiscutable, par conséquent tellement de personnes l'ont naturellement cru au sujet de la NKT sans faire plus de recherche.

Tout cela a naturellement perturbé de nombreux pratiquants de la NKT, à la suite de quoi ils quittent souvent la tradition, même si généralement cette décision est très douloureuse. Il est compréhensible que les nouvelles personnes ne viennent pas assister aux cours de méditation de la NKT, s'ils rencontrent en premier lieu ces fausses accusations et croient que la NKT est une secte et que ses adeptes vénèrent un esprit, etc. Nombre de pratiquants fidèles à la NKT voient leur foi testée et, s'ils ne sont pas vigilants, celle-ci se trouve érodée par la répétition des calomnies et des ragots.

Nous ne prétendons pas être parfaits, mais cependant la réalité est celle-ci : nous ne sommes pas une secte, nous ne pratiquons pas le culte d'un esprit et par nos pratiques nous n'avons jamais porté atteinte intentionnellement à qui que ce soit. L'activité de la NKT, c'est enseigner le bouddhisme mahayana, motivée par le désir d'aider les autres. C'est un fait qui ressort clairement de nos sites web, par exemple www.kadampa.org, et des milliers et des milliers de pratiquants kadampas qui sont toujours très contents de la tradition. Sur ce site, nous tenons à répondre à chaque critique et à chaque propos diffamatoire en disant la vérité et en citant des faits, en ayant l'espoir que par la force de la prière les personnes concernées seront mieux informées et donc mieux à même de résister à l'érosion et à la destruction de leur confiance.

Nous savons aussi que des erreurs ont été faites. Nous en sommes sincèrement désolés et essayons d'apprendre de nos erreurs (en tant qu'individu et en tant qu'organisation, avec l'aide de notre Règlement intérieur).

Nous essayons ici de rétablir l'équilibre des faits. Précédemment, parce que les étudiants de la NKT sont restés passifs face à ces propos diffamatoires, ils se sont renforcés, sans opposition. Sur ce site, nous avons pour but de rétablir la neutralité. Pendant longtemps, les propos tenus sur Derrière les Mensonges nous ont sans cesse attaqués, de différentes manières et sous différents pseudonymes. Nous montrons simplement qui sont ces personnes et ce qu'elles ont fait, et nous sommes contents de pouvoir rectifier les propos inexacts à notre sujet, dont nous avons pris connaissance.

Si vous avez des préoccupations au sujet de la NKT après avoir lu sur internet ou entendu certains groupes bouddhistes tibétains ou bien à partir de votre propre expérience, s’il vous plaît, faites-le-nous savoir et nous ferons de notre mieux pour y remédier. Au lieu de supposer automatiquement que ce que vous lisez sur les autres sites est la vérité, donnez, s’il vous plaît, à la NKT le bénéfice du doute jusqu'à ce que vous ayez eu le temps d'en savoir plus. S'il vous plaît, gardez l'esprit ouvert et faites une recherche par vous-même, ou bien envoyez-nous un mail, si vous préférez. Nous ne pouvons pas garantir que vous recevrez toutes les réponses que vous désirez, mais nous ferons de notre mieux pour vous aider à clarifier vos difficultés, puis, en comprenant les différents points de vue, vous pourrez décider par vous-même. La NKT n'est pas parfaite, et nous sommes contents de recevoir vos réflexions qui nous aideront à nous améliorer et à faire mieux, à l'avenir. Merci.