Propos colporté : la NKT a une propagande agressive et fait du prosélytisme

La vérité : La NKT ne cherche pas à convertir, et de nombreuses personnes qui suivent les cours ne deviennent pas bouddhistes. Les centres kadampas font de la publicité pour leurs cours principalement par le biais d'affiches, d'annonces dans la presse, ou de leur site internet. La motivation est d'offrir aux gens l'étude et la pratique des enseignements de Bouddha, afin de les aider à développer leur sagesse, à cultiver un bon cœur et à maintenir un état d'esprit paisible.

Bouddha lui-même a voyagé de ville en ville pour délivrer les enseignements bouddhistes. Aucune loi ne dit que les centres bouddhistes n'ont pas l'autorisation de se développer.

Chaque tradition religieuse ayant un certain succès pourrait être décrite comme faisant sa propre propagande, par exemple le judaïsme, le catholicisme, l'islam, les enseignements du Dalaï lama et ainsi de suite. Notre programme général (introduction au bouddhisme) est notre programme le plus populaire,  il attire beaucoup de monde et il y a beaucoup de va et vient. Ceci est parfaitement normal, parce que en tant que bouddhistes, nous croyons que différentes personnes ont différents karmas et prennent différentes voies spirituelles pour avancer. Cette attitude n'est pas la marque d'un "zèle missionnaire" (définition de prosélytisme).

La majorité des personnes qui suivent les enseignements de par le monde ne sont pas bouddhistes, ils viennent juste apprendre à méditer pour trouver la paix de l'esprit. Certains sont intéressés par le bouddhisme et rejoignent un programme d'étude, mais beaucoup ne le font pas. Il n'y a pas de consigne pour forcer les gens à adhérer à ces programmes.

L'une des raisons pour laquelle nous avons grandi rapidement est que nous ne mélangeons pas la religion et la politique. Une autre raison est que Guéshé Kelsang a inspiré et formé de nombreux enseignants qualifiés dans de nombreux pays, afin que ceux-ci enseignent dans leur propre langue et selon leur propre culture. Une autre raison est que le bouddhisme kadampa est bien adapté aux pratiquants des temps modernes, en privilégiant la manière d'intégrer les enseignements de Bouddha dans la vie quotidienne. Nous pensons également que notre croissance peut être attribuée aux bénédictions du protecteur du dharma de la tradition de Djé Tsongkhapa , le bouddha de la sagesse, Dordjé Shougdèn.

Lutter contre le dénigrement

Qu'est ce qu'un Kadampa?

Un Kadampa est un personne qui intègre sa connaissance des enseignements de Bouddha dans sa vie quotidienne. Consultez le livret Le bouddhisme kadampa à notre époque pour en savoir plus

Signaler un propos diffamatoire

Vous avez reçu des propos diffamatoires ou dénigrants ?
Transférez le nous par email
[email protected]

Le règlement intérieur